Accueil > Glossaire

A.P.A

Allocation Personnalisée d'Autonomie

APL

L’Allocation de logement. Cette allocation est l’allocation principale permettant de subventionner les dépenses liées au logement. Elle est attribuée sous conditions de ressources. Vous devez ainsi remplir une demande d’aide au logement auprès de la CAF de votre département. L’établissement remplira alors une attestation de résidence en Maison de Retraite afin que vous puissiez percevoir l’allocation.

AS

Aide soignant. Son rôle est de dispenser sous la responsabilité de l’infirmier et en collaboration avec celui-ci, des soins de prévention, de maintien, de relation pour préserver le bien-être et l’autonomie du résident.

ASH

Agent de Services Hôteliers. Son rôle est d’accompagner le résident dans les actes de la vie quotidienne et sociale afin de préserver son bien-être et son autonomie. Il répond aux sollicitations des résidents et leur apporte réconfort. Il participe aux services des repas. L’ASH doit également entretenir, nettoyer et ranger les locaux communs et privatifs.

C.A.F

Caisse d'Allocations Familiales

C.G

Conseil Général. Le Conseil Général, depuis 1982, exerce des compétences importantes dans le champ de l’action sociale, de l’éducation, de l’aménagement… Pour ce qui concerne les personnes âgées, le Conseil Général définit et met en œuvre l’action sociale et la politique gérontologique.

Charte des Droits et Libertés de la Personne Accueillie

Afin de garantir l'exercice effectif de vos droits et libertés individuelles et notamment de prévenir tout risque de maltraitance, lors de votre accueil dans une Maison de retraite ou dans un service social ou médico-social, il vous est remis la Charte des Droits et Libertés de la Personne Accueillie définie par le Comité national de l'organisation sanitaire et sociale.

Charte des Droits et Libertés de la Personne Agée Dépendante

Celle ci vous sera également remise avec notre plaquette d'accueil.

CLIC

Centre Local d'Information et de Coordination.Il s’agit d’un lieu d’information et d’accompagnement, d’un pôle favorisant le développement du travail en réseau, d’un observatoire de l’action gérontologique, d’une plate-forme de concertation et de coordination. Nous nous situons sur le bassin du Clic Maill’âge.

Contrat de séjour

Le contrat de séjour est signé par vous et par la Directrice de la Maison de retraite lors de votre entrée. Il définit les objectifs et la nature de votre prise en charge ou de votre accompagnement dans le respect des principes déontologiques et éthiques, des recommandations de bonnes pratiques professionnelles et du projet d'établissement. Il détaille la liste et la nature des prestations offertes ainsi que leur coût prévisionnel.

Convention tripartite

La loi n° 97-60 du 24 janvier 1997 prévoit que les Maisons de retraite assurant l'hébergement des personnes âgées dépendantes doivent passer une convention pluriannuelle avec le Président de Conseil Général et l'autorité compétente pour l’Etat: la DDASS. Cette convention tripartite est constituée de deux volets :  - Un volet "qualité" dans lequel l'établissement s'engage sur un certain nombre d'objectifs de qualité. - Un volet financier dans lequel les pouvoirs publics s'engagent envers l'établissement sur le financement de la dépendance et des soins à travers la fixation de tarifs.

Convergence tarifaire

L'article 69 de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2008 définit la convergence tarifaire comme étant « l'objectif de réduction des inégalités dans l'allocation de ressources entre établissements hébergeant les personnes âgées dépendantes ».

Dossier médical

Le dossier médical doit être rempli préalablement à votre entrée au sein de la maison de retraite par votre médecin traitant. L’admission est décidée par la Directrice, sur avis du médecin coordonnateur et de l’ensemble de l’équipe soignante au vu notamment du dossier  médical. Il vous sera remis avec la plaquette d’accueil.

E.H.P.A.D

Etablissement d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes.

G.I.R : Groupes Iso-Ressources

Les groupes iso-ressources (GIR) permettent de classer les personnes selon des profils de perte d’autonomie significativement proches. Ils sont au nombre de six. Le classement dans un GIR s'effectue en fonction des données recueillies par l’équipe médicale et soignante à l'aide de la grille AGGIR (Autonomie gérontologie-groupe iso-ressources) qui permet de pondérer différentes variables (par exemple : la cohérence, l'orientation, la toilette, la communication).

IDE

Infirmier diplômé d’état. Son rôle est d’analyser, d’organiser, et de dispenser  les soins de nature préventive, curative ou palliative visant à promouvoir, maintenir et restaurer la santé et l’autonomie des résidents dans le respect du Projet de la Maison de retraite. Il participe également à l’encadrement du personnel soignant dans l’organisation et l’exécution de son travail.

Médecin coordonnateur

Son rôle est de coordonner l’ensemble des activités médicales et paramédicales au sein de la Maison de retraite et de développer des actions de coopération au sein du réseau gérontologique dans lequel  l’établissement est inscrit. Il contribue à une bonne organisation de la permanence des soins. Il garantit une meilleure qualité de la prise en charge gérontologique.

Médecin traitant

Le médecin traitant est le médecin que vous avez choisi librement pour vous soigner. Il peut vous orienter, si nécessaire, vers un spécialiste ou médecin correspondant. Il gère votre dossier médical. Si vous ne l'avez pas encore choisi, remplissez le formulaire de déclaration du médecin traitant et adressez-le au plus vite à votre caisse d'assurance maladie.

Pathologies neuro-dégénératives

Les maladies neuro-dégénératives forment un sous-groupe de  maladies dégénératives, qui affectent le fonctionnement du cerveau (de type : maladie d'Alzheimer, démence à corps de Lewy, démence fronto-temporale,...) ou plus généralement l’évolution du système nerveux (de type : sclérose latérale amyotrophique, maladie de Parkinson,...).

Projet d’animation

L’animation en gérontologie s’oriente aujourd’hui vers des réponses visant l’intégration des personnes et leur participation à la vie sociale de la Maison de retraite. L’objectif de ce projet est donc de préserver et de développer la vie relationnelle, sociale, et culturelle des personnes. Ce projet se doit d’être structuré et original, en proposant un éventail d’activités variées, répondant aux centres d’intérêts des résidents et aux orientations du projet d’établissement.

Projet de la Maison de retraite

Il s’agit d’un document dans lequel sont définies les caractéristiques générales du projet de vie et de soins, ce dernier est défini par une équipe pluridisciplinaire. Il définit les missions, les orientations, les valeurs sur lesquelles les professionnels vont s’appuyer dans leur action quotidienne. D’autres éléments précisent clairement les modalités permettant de recueillir les attentes  des résidents : mise en place de procédures régulières de concertation, règlement de fonctionnement, contrat de séjour, livret d’accueil… 

Psychologue

Son rôle est d’élaborer et de mettre en œuvre des dispositifs d’intervention psychologique auprès du personnel, des résidents et de leur entourage afin de promouvoir l’autonomie et le bien-être du résident.

Psychomotricien

Son rôle est d’évaluer et de poser un diagnostic sur les fonctions psychomotrices du résident. Il accompagne le résident à la retraite dans le cadre de son projet individuel, met en œuvre des actions de prévention, de maintien de l’autonomie et du bien-être du résident. Il anime des ateliers thérapeutiques dans un cadre individuel ou collectif.

Règlement de fonctionnement

Il fixe et définit les modalités de la vie collective au sein de l’établissement. Il vous est remis afin de faciliter vos relations dans l’établissement et vous permettre, ainsi qu’à vos proches, de mieux connaître la Maison de retraite. Il vous sera remis lors de votre première prise de contact avec l’un de nos établissements.